Séries télés

Riverdale : Une histoire de déjà vu ?

Vous êtes vous déjà demandé qui était le tueur de votre feuilleton favori ? Comment votre personnage adoré va se sortir de cette situation embarrassante, troublante, dramatique ?  Pourquoi le tueur torture ses victimes de cette façon ? Mais avant tout, pourquoi une série reproduit un scénario déjà réalisé auparavant ? 

Dans cette nouvelle saison, une nouvelle intrigue s’installe dans l’histoire. Le père d’Archie se fait tirer dessus par un mystérieux homme masqué et ce dernier s’en sort finalement vivant.  Après cet événement, plusieurs attaques surviennent les unes après les autres. De plus une chasse à l’homme interminable s’en suit afin de démasquer ledit tueur en série. L’histoire est bonne et l’intrigue s’est améliorée à l’instar de la saison 1, où les éléments constituant l’histoire étaient prévisibles et simples. Les éléments du premier scénario se concentraient beaucoup trop sur les stéréotypes et les situations pouvant arriver quotidiennement dans la vie des adolescents. Heureusement, l’équipe de Riverdale s’est donné la peine de nous livrer une deuxième saison beaucoup plus active et captivante.

Dans chaque épisode, nous sommes sur le bout de notre divan à se demander ce qui arrivera à nos personnages préférés. De plus, les personnages nous emmène dans un univers lourd et lugubre. La ville de Riverdale est sous l’emprise d’une vague de meurtre et d’attaques auprès des amis d’Archie, le personnage principal de l’émission. On se demande ce que les parents des jeunes manigances et ce qui surviendra à la suite de leurs agissements et prises de décisions. D’autre part, la série nous montre un scénario déjà exploité par d’autres séries telles que Scream, diffusée également sur Netflix quelques années auparavant.

maxresdefault

Lorsque vous regardez la saison, vous n’avez pas une impression de déjà vu ? Le scénario découle grandement de l’histoire typique du tueur en série cumulant un maximum de victimes. Ajoutez à tout cela, des histoires de famille complotant des plans machiavéliques dans le but de nuire à autrui. Dans la série Scream, il y a bien évidemment un tueur en série, des gens qui se font tuer et un élément déclencheur à cette série de meurtres sanglants. La similitude entre les deux séries est flagrante. Cette saison semble être un remâcher de n’importe quel autre scénario de série dramatique et sanglante. Avides d’intrigues abstenez-vous, tout est d’une prévisibilité désarmante. 

Dans Riverdale, il y a un semblant de ce scénario. L’identité du tueur étant peu confidentielle comparativement à celui dans Scream, amène un questionnement sur l’identité du tueur. Ensuite, les victimes ont toutes un lien entres elles et elles sont directement reliées au personnage principal. Le père d’Archie, son ancienne enseignante avec qui il avait une liaison, deux de ses amis de football. Il y a aussi une chaîne d’appel commençant à se produire dans l’émission. Une des amies proches d’Archie commence a recevoir des messages du tueur, qui lui sont destinés, mais aussi des appels téléphoniques. En se référant à Scream,  le personnage principal de cette série reçoit lui aussi des appels anonymes de la part du tueur. Ce qui est intéressant avec Scream, c’est que nous avons mélangé modernité avec un vieux scénario datant des années 1980. L’exploitation des téléphones cellulaires est juste et pertinente alors que dans Riverdale, l’aspect de modernité ne figure pas dans le contenu de cette émission. Cela aurait été pertinent d’y mélanger cet élément afin de bien agrémenter le concept de base et de représenter la réalité de la nouvelle génération de nos jours avec les réseaux sociaux. 

mgid-ao-image-mtv

Il est fort évident que cela donne un regain d’intérêt à Riverdale en raison du piètre intrigue de la première saison. Bien sûr, l’histoire n’est pas mauvaise, mais les créateurs de l’histoire auraient pu envisager une redondance de ce scénario typique déjà exploité par le passé.  La série Scream exploite bien ce scénario, car elle nous montre le côté psychologique de la situation. Comment le personnage vit cette situation, comment se senti-il mentalement, etc. Riverdale exploite maladroitement cet aspect. Les personnages manquent de profondeur et d’authenticité et nous avons de la difficulté à croire au jeu des acteurs. De plus, les personnages réagissent peu ou presque lors des situations dramatiques. Cela les laisse indifférents et nous comprenons que cela ne leur fait ni chaud ni froid. Les seuls différences repérées jusqu’à maintenant, les personnages prennent les devants et se serrent les coudes afin d’éviter d’autres tragédies dans la ville. Alors que dans Scream, ce genre d’initiative est moins flagrante de la part des étudiants de l’école secondaire que dans celle de Riverdale.

La deuxième saison de Riverdale  mérite plus ou moins des éloges sur son histoire et son contenu. Ayant des similitudes avec une autre série et exploitant le même concept, cela reflète le manque de recherche flagrant dans l’histoire que nous offre cette saison. Cela conclu qu’il pourrait y avoir un supplément d’efforts afin de créer du nouveau contenu encore jamais vu afin de satisfaire nos esprits curieux et avides d’intrigues et de redonner un nouveau souffle au concept du tueur en série. 

Finalement, la deuxième saison de Riverdale est meilleure que la première, mais ne nous donne aucun contenu extraordinaire. Il est clair  que cette saison, voir même cette série passera sous le radar et que personne ne s’en souviendra dans les prochaines années même si la série continue à rester en onde sur nos écrans. 

Diffusée depuis quelques semaine sur Netflix, la deuxième saison de Riverdale bat déjà son plein sur la plateforme de diffusion sur demande.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s