cinéma

Le Maître de la différence

The Greatest Showman, c’est une célébration de la différence en musique et en danse. Divergences et acceptation de soi sont au rendez-vous. 

dd283db78ada0b4b79fec3e19d247230

The Greatest Showman, c’est une célébration de la différence en musique et en danse. Divergences et acceptation de soi sont au rendez-vous. 

Mais qui est le maître de la scène ?

Ce film réalisé par Michael Gracey relate la vie de l’homme d’affaires américain Phineas Taylor Barnum ayant vécu dans les années 1800. Cet entrepreneur issu d’une famille d’agriculteur voyait en grand. Il cherchait à œuvrer dans le milieu artistique en réalisant des freak shows.  Ceux-ci mettent en vedette des gens ne correspondant pas aux normes de la société de l’époque. Il a notamment contribué au milieu artistique dans les années 1870. 

lecture-p-t-barnum-and-ralph-waldo-emerson
Le maître de la scène © Bay Buisiness Help

On l’appelle le maître de la scène, car avec la fondation de son cirque, le cirque Barnum, il a su divertir les gens avec brio et se tailler un nom dans l’industrie artistique. Il se définissait comme « le prince des charlatans », car il profitait de la naïveté des gens et de leur fermeture d’esprit ainsi que de leur voyeurisme. Barnum cherchait à choquer le public à une époque, où l’ouverture d’esprit était très difficile et peu indulgente face à la différence.

Coup de maître magistral

Le réalisateur Michael Gracey a su s’approprier avec intelligence l’histoire de Phineas Taylor Barnum. Il a réussi à créer un scénario mettant en valeur des talents hors du commun.  L’histoire est immersive dès le départ.  Ces talentueux acteurs ont pu élever leur voix dans cette histoire à la fois sensible et réjouissante. La qualité des performances est impeccable et montre un énorme travail de la part de la distribution. L’enchaînement des scènes est fluide et concorde bien avec le déroulement de l’histoire. En incarnant Phineas Barnum, Hugh Jackman nous mystifie. Les chansons qu’il a interprété donne envie aux cinéphiles d’intégrer cet univers magique. Les chansons ont été composées et chantées à la perfection. La puissance vocale est au rendez-vous. Une grande recherche a été effectué afin de trouver les bons acteurs avec les bonnes voix pour chacun des rôles.

Un univers surprenant

Dans cet univers musical, des puissantes voix se sont révélés au grand public.  Avec sa voix clair et chaleureuse, Zac Efron sort du lot.  La chanson Rewrite The Stars montre  ses capacités vocales. Hugh Jackman, un habitué des comédies musicales, est dans son élément comme toujours. Autant en super-héros qu’en maître de scène, il sait faire bon usage de la multiplicité de ses talents. Les rôles diversifiés et éclatés permettent aux acteurs de prouver qu’ils méritent leur place dans cette comédie musicale.

The-Greatest-Showman-Featured
Une distribution extraordinaire © The Fandomentals

La liste des personnages allait de la femme barbue, aux trapézistes, au nain, des cracheurs de flammes, du géant avec une taille hors norme, bref tout ce qui n’était pas considéré normal à cet époque.  Le cirque choquait grandement les gens à cette époque. Cela permettait de mettre sous les projecteurs les gens en marge de la société. Le film est très actuel en ce sens, car il nous permet de se questionner sur nos préjugés. Comme le cirque Barnum le faisait à cette époque. 

Une technique impressionnante

L’équipe de réalisation du film a fait du travail remarquable avec les costumes de chaque personnage, car chacun est unique. Par exemple, la femme barbue incarnée par Keala Settle représente très bien son personnage. Les robes grandioses portées par cette dernière lui rendait grâce. Celle-ci représente le parcours de croix fait par tous les gens ne faisant pas partie du moule de la beauté contemporaine.  

beardedLady
S’accepter soi-même © Communities Digital News

Sur le plan artistique et techniques, la trame sonore du film est un vrai trésor. Chaque chanson représente les différents thèmes du film dont l’acceptation de soi et l’espoir. Nous avons droit à de puissantes voix qui nous interprète ces chansons.

imgID139416393.jpg.gallery
La grande envolée © Dorsete

La chanson Rewrite The Stars, interprétée par Zac Efron et Zendaya Coleman, donne un sentiment d’espoir et de confiance. De plus, lors de cette performance, les deux acteurs s’élancent sur des trapèzes en tournoyant dans les airs afin d’ajouter un soupçon de légèreté et de liberté à la chanson. Concernant les chorégraphies, celles-ci sont très bien exécutées et entraînantes. Si nous considérons chant et danse combinés, ceux-ci produisent un mélange magique. L’identification du public à un personnage, est le point fort du film.

Une célébration de la différence

The Greatest Showman c’est une célébration de la différence. Le personnage principal est conscient que tout le monde n’est pas pareil. Il décide donc de sortir de l’ombre un groupe de gens n’attendant qu’à s’exprimer sur le monde. Cela transmet également le message suivant : Si vous êtes différents, ce n’est pas grave, car la normalité n’existe pas et si elle existait, le monde serait platonique et insignifiant. Il faut donc apprécier et accepter ces différences. Les différences font la beauté de ce monde et permettent à chaque individu de pouvoir s’exprimer comme bon lui semble. Le film veut également dire qu’il ne faut pas s’empêcher de réaliser ses rêves les plus fous. Phineas, lorsqu’il était jeune, se faisait traiter comme un moins que rien et juger par son apparence désastreuse. Laissez à lui-même, il a dû se débrouiller afin de prouver qu’il est capable de réussir dans la vie. Une chose primordiale à retenir de ce film, ne jamais se laisser abattre par le jugement d’autrui et d’écouter son cœur.

Finalement, The Greatest Showman est un film à voir absolument. Vous serez surpris par les prouesses artistiques effectuées dans cette comédie musicale grandiose. Le récit s’enchaîne à la perfection et met en valeur une distribution de haut calibre. Nous avons également droit à des puissances vocales extraordinaires se rapprochant des limites de l’opéra à certains moments.

Le film est présentement à l’affiche au cinéma depuis le 20 décembre 2017, il y a donc encore une chance de voir ce bijou musical. BON VISIONNEMENT !!

Je suis un étudiant en communication à l’Université de Montréal et passionné d'écriture. Constamment à la recherche de nouvelles sources d'inspiration, je rédige mes propres articles afin d’approfondir mes connaissances des arts et de la culture d'ici et d'ailleurs, mais également dans le monde médiatique.

0 comments on “Le Maître de la différence

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :